Chien en bonne santé

Comment savoir si son chien est en bonne santé ?

Votre chien compte sur vous pour le maintenir en bonne santé. Un régime alimentaire approprié, des exercices et un toilettage réguliers, ainsi que des visites de routine chez le vétérinaire vous aideront à le maintenir en pleine forme. Il est également important que vous appreniez à connaître les habitudes de votre chien (manger, boire, dormir, etc.), car une variation de ces habitudes peut parfois indiquer qu’il ne se sent pas bien.

Demandez à votre vétérinaire des conseils en matière de soins et de prévention et veillez à consulter un médecin si vous pensez que votre chien est malade ou blessé. L’assurance pour animaux de compagnie AKC peut vous aider à couvrir le coût de soins de santé de qualité tout au long de la vie de votre chien.

Signes de bonne santé

Peau

Une peau saine est souple et lisse, sans croûtes, excroissances, flocons blancs ou zones rouges. Sa couleur varie du rose pâle au brun ou au noir, selon la race. Une peau tachetée est normale, que le chien ait un pelage tacheté ou uni. Vérifiez que votre chien n’a pas de puces, de tiques, de poux ou d’autres parasites externes. Pour ce faire, soufflez doucement sur le ventre de votre chien ou brossez ses poils en arrière à quelques endroits pour voir si de petites taches s’envolent ou si des tiques s’accrochent à la peau. Une « saleté » noire sur la peau ou la litière de votre chien peut être le signe d’excréments de puces.

Pelage

Un pelage sain, qu’il soit court ou long, est brillant et souple, sans pellicules, taches chauves ou excès de sébum.

Yeux

Des yeux en bonne santé sont brillants et luisants. Le mucus et les larmes aqueuses sont normaux mais doivent être minimes et clairs. La muqueuse rose des paupières ne doit pas être enflammée, gonflée ou avoir un écoulement jaune. Parfois, vous pouvez voir la troisième paupière de votre chien, une membrane légère, au coin interne d’un œil. Elle peut se relever lentement pour recouvrir son œil lorsqu’il s’endort. Le blanc des yeux de votre chien ne doit pas être jaunâtre. Les cils ne doivent pas frotter le globe oculaire.

Oreilles

La peau à l’intérieur des oreilles de votre chien doit être rose clair et propre. Il doit y avoir un peu de cire jaune ou brunâtre, mais une grande quantité de cire ou de croûte est anormale. Il ne doit pas y avoir de rougeur ou de gonflement à l’intérieur de l’oreille, et votre chien ne doit pas se gratter les oreilles ou secouer la tête fréquemment. Les chiens ayant de longues oreilles pendantes peuvent avoir besoin d’une attention particulière pour garder les oreilles sèches et propres à l’intérieur comme à l’extérieur.

Nez

Le nez d’un chien est généralement frais et humide. Elle peut être noire, rose ou unicolore (de la même couleur que le pelage), selon la race. L’écoulement nasal doit être clair, jamais jaunâtre, épais, bouillonnant ou malodorant. Un nez frais et humide ne signifie pas nécessairement que le chien est en bonne santé, et un nez sec et chaud ne signifie pas nécessairement qu’il est malade. La prise de sa température est une meilleure indication de la maladie.

Bouche, dents et gencives

Des gencives saines sont fermes et roses, noires ou tachetées, tout comme la peau du chien. Les jeunes chiens ont des dents blanches et lisses qui ont tendance à s’assombrir avec l’âge. Les chiots ont 23 dents de lait et les adultes ont environ 42 dents permanentes, selon la race. Au fur et à mesure que les dents adultes apparaissent, elles poussent les dents de lait hors de la bouche.

Pour vérifier la bouche de votre chien, parlez-lui doucement, puis mettez votre main sur son museau et soulevez les côtés de sa bouche. Vérifiez que les dents d’adulte poussent comme elles le devraient et qu’elles ne sont pas poussées par les dents de lait. Assurez-vous que les gencives sont saines et que l’haleine n’est pas malodorante. Recherchez des matières blanches molles ou des matières blanches, jaunes ou brunes dures. Il s’agit de la plaque dentaire ou du tartre, qu’il faut éliminer par brossage.

Les infections buccales peuvent entraîner de graves problèmes au niveau des gencives et d’autres parties du corps, y compris le cœur. Il est donc important d’accorder une attention particulière aux dents et à la bouche de votre chien.

Température

La température normale d’un chien est de 101 à 102,5 degrés Fahrenheit (38,3 à 39,2 degrés Celsius). Pour prendre la température de votre chien, vous aurez besoin d’un thermomètre rectal. Mettez de la gelée de pétrole sur le bulbe du thermomètre. Demandez à quelqu’un de tenir la tête de votre chien pendant que vous soulevez sa queue et insérez le thermomètre d’environ un pouce dans le rectum. Ne lâchez pas le thermomètre. Maintenez-le en place jusqu’à ce que la température soit indiquée (environ 3 minutes pour un thermomètre à mercure), puis retirez-le doucement.

Rythme cardiaque et pouls

Comme les chiens sont de tailles très diverses, leur rythme cardiaque varie. Un cœur normal bat entre 50 et 130 fois par minute chez un chien au repos. Les chiots et les petits chiens ont un rythme plus rapide, et les grands chiens en pleine forme ont un rythme cardiaque plus lent. Pour vérifier le rythme cardiaque de votre chien, placez vos doigts sur le côté gauche de sa poitrine, là où vous pouvez sentir le battement le plus fort. Pour vérifier le pouls, qui est la même vitesse que le rythme cardiaque, appuyez doucement sur l’intérieur du haut de la patte arrière. Il y a une artère à cet endroit et la peau est fine, il est donc facile de sentir le pouls.

Élimination urinaire

L’urine est un bon indicateur de la santé du chien, et doit être jaune clair. La plupart des chiens adultes vont à la selle une ou deux fois par jour. Les selles doivent être brunes et fermes. Des selles liquides, larmoyantes ou sanglantes, des efforts ou une quantité trop importante ou trop faible d’urine justifient un appel chez le vétérinaire.

Poids

Le poids d’un chien en bonne santé est le résultat de l’équilibre entre alimentation et exercice. S’il reçoit suffisamment d’aliments nutritifs et fait de l’exercice, mais qu’il semble toujours en surpoids ou en sous-poids, il peut avoir un problème de santé. Ne laissez pas votre chien grossir en lui donnant trop de collations entre les repas ; les chiens obèses développent souvent de graves problèmes de santé. La meilleure façon de savoir si votre chien est en surpoids est de palper la région de sa cage thoracique. Vous devez pouvoir sentir les côtes sous la surface de la peau sans qu’elles soient trop rembourrées.

Vaccinations

Des vaccinations régulières effectuées par votre vétérinaire peuvent empêcher votre chien de contracter des maladies graves et parfois mortelles telles que la maladie de Carré, le parvovirus, l’hépatite, la leptospirose, le coronavirus et la rage. Il existe également un vaccin contre la toux du chenil, un problème respiratoire qui touche les jeunes chiens ou les chiens exposés à de nombreux autres chiens.

Les premiers vaccins d’un chiot devraient idéalement être administrés à l’âge de cinq ou six semaines et se poursuivre sur une période de plusieurs semaines, jusqu’à seize semaines. Ensuite, des rappels réguliers assurent la protection dont votre chien a besoin. Veillez à respecter le calendrier que vous donne votre vétérinaire pour garantir l’immunité.

Lire aussi :

Quand appeler le vétérinaire ?

Vous devez alerter votre vétérinaire si votre chien présente un comportement inhabituel, notamment les symptômes suivants :

  • Vomissements, diarrhée ou urination excessive pendant plus de douze heures.
  • Évanouissement.
  • Perte d’équilibre, titubation, chute.
  • Constipation ou efforts pour uriner.
  • Écoulement des yeux ou du nez.
  • Grattage persistant des yeux ou des oreilles.
  • Écoulement épais des yeux, des oreilles, du nez ou des plaies.
  • Toux ou éternuements.
  • Difficulté à respirer, halètement prolongé.
  • Frissons.
  • Gémissements sans raison apparente.
  • Perte d’appétit pendant 24 heures ou plus.
  • Perte de poids.
  • Augmentation spectaculaire de l’appétit pendant 24 heures ou plus.
  • Agitation accrue.
  • Sommeil excessif ou manque d’activité inhabituel.
  • Boiter, se tenir ou protéger une partie du corps.
  • Boire excessivement de l’eau.
  • Lorsque les gencives du chien sont blanches.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.